L’équipe de rêve

Jémilia "Jem" Contant-Dias

Diagnostic Leucémie aiguë lymphoblastique à cellules B
Symptômes Ganglion lymphatique infecté près de la machoîre
Plan de traitement Chimiothérapie
Qu'aimes-tu faire pour t'amuser? J'aime chanter, danser, et je suis passionnée de la mode!
Que veux-tu faire lorsque tu seras grande? J'aimerais devenir pédiatre ou vétérinaire
Quel est ton superhéros favori? Wonderwoman

La petite Jémilia Contant-Dias, âgée de neuf ans, exulte une confiance que beaucoup de gens mettent des années à acquérir. Pétillante, pleine d’entrain avec un cœur d’or, elle aime ses amis et sa famille avec une férocité rayonnante. Cadette d’une famille de quatre enfants, Jémilia a toujours eu un cercle de soutien chaleureux – une bouée de sauvetage pendant un cheminement médical qui allait venir mettre à l’épreuve leur force et leur résilience.

Le 13 novembre 2019, quatre jours seulement avant son 7e anniversaire, l’enseignant de Jémilia a remarqué quelque chose d’un peu étrange. Juste sous la mâchoire de Jémilia se trouvait une bosse saillante et, bien qu’elle ne lui causait aucune douleur, sa famille a voulu s’assurer qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter. Un peu plus d’une semaine plus tard, Jémilia s’est rendue au CHEO et une biopsie de la bosse fut ordonnée. À part quelques étourdissements et une douleur aux jambes qui auraient pu être simplement attribuables à la croissance, Jémilia se sentait bien et ses analyses sanguines ne montraient aucun signe de malaise. Les médecins pensaient que Jémilia pouvait avoir une glande salivaire bloquée, ou peut-être une infection bactérienne, mais lorsque les résultats de la biopsie sont revenus, ils ont conduit les équipes du CHEO sur une voie inattendue. Le 29 novembre est devenu un jour que Carolyne, la maman de Jémilia, n’oublierait jamais : le jour où son bébé a reçu un diagnostic de leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B.

Comme ses analyses sanguines étaient excellentes, Jémilia a pu rentrer chez elle et se préparer à être admise au CHEO. Toujours aussi sociable, elle a même pu participer à la fin de semaine des scouts avant d’arriver à l’aile 4 Nord du CHEO pour commencer ses traitements de chimiothérapie. Jémilia a rapidement appris que même si les services alimentaires du CHEO offraient d’excellents repas, elle était là pour se soigner et que certains jours seraient plus difficiles que d’autres. Une fois ses traitements de chimiothérapie commencés, Jémilia a éprouvé des nausées, la perte de ses cheveux et des douleurs, mais elle a fait preuve de persévérance et a gardé un bon moral avec l’aide de sa famille, de ses amis et de sa communauté.

Alors que les mois d’hiver se poursuivaient en 2020, Jémilia a reçu son congé, mais se rendait au CHEO plusieurs fois par semaine pour obtenir ses traitements de chimiothérapie. Il est difficile de s’habituer aux réalités d’un diagnostic de cancer, mais Jem et sa famille ont continué à s’adapter du mieux qu’ils pouvaient, jusqu’à ce que Jémilia se retrouve en proie à une réaction allergique anaphylactique.

La pégaspargase est un médicament couramment utilisé pour traiter la LAL qui avait été administré à Jem deux fois avant cette journée difficile. Après être arrivée au CHEO et s’être installée, Carolyne est allée chercher quelque chose à manger avant le début du traitement de chimiothérapie de Jémilia. L’intuition de la mère l’a ramenée dans la chambre juste au moment où l’on commençait la perfusion. Au bout de 15 minutes, Jémilia a commencé à sentir que quelque chose n’allait pas et lorsque Carolyne a regardé sa fille, elle a vu que presque toutes les parties de son corps étaient devenues rouges comme une tomate – même le blanc de ses yeux. Le personnel infirmier du CHEO a immédiatement débranché la perfusion de Jémilia et appelé un « code bleu » pour que le chariot d’urgence soit à proximité en cas de besoin. Jémilia était inconsciente. Alors qu’on lui plaçait un masque d’oxygène et qu’on lui administrait deux doses d’épinéphrine, Carolyne tenait fermement la main de sa fille et l’encourageait à prendre de grandes respirations. Le rythme cardiaque de Jémilia avait chuté de façon spectaculaire. En sentant la main de sa fille serrer fort la sienne, Carolyne a compris qu’elle allait s’en sortir.

À la suite de sa réaction allergique, le plan de traitement de Jémilia a dû être adapté. Pour remplacer la dose de pégaspargase intraveineuse qu’elle n’a pas pu recevoir, elle a dû subir un total de six injections (dont trois consécutives) d’un autre médicament, la cytarabine, sur une période de deux semaines. Ce n’était pas idéal, mais Jémilia s'en est accommodée, ne s’est jamais plainte et a continué de regarder en avant.

Tout au long de son séjour au CHEO, des traitements de chimiothérapie et des traitements de suivi, la famille de Jémilia s’est toujours efforcée de continuer à vivre et à profiter de la vie autant que possible. « La vie est si précieuse, et on ne sait jamais », dit Carolyne, confiante que tous les moments de joie ont contribué à empêcher Jémilia de garder des souvenirs douloureux de son parcours de cancer. Aujourd’hui, Jémilia est de retour à l’école. Elle est une experte en matière de technologie.

Elle danse dans sa chambre aux couleurs violettes, dynamique et pleine d’énergie. La teinte vibrante des murs lui correspond parfaitement : colorée, belle et lumineuse.


Donate to Jémilia "Jem" Contant-Dias

Plus de L’équipe de rêve McDonald's 2022

Zachary "Zach" Rogerson

Read Zachary's story

Geneviève "Genny" Detillieux

Read Geneviève's story
Inscrivez-vous en ligne

Commencez dès aujourd'hui en vous inscrivant en ligne

S'inscrire maintenant
Suivre Le défi CN pour le CHEO
2022 CN Cycle. Tous droits réservés
magnifiercross